Mardi 21 Octobre
15:30

Le blog de l'actualité immobilière, financière et fiscale



Qu'est ce qu'un bâtiment à énergie positive ou BEPOS ?

Vendredi 7 Juin 2013

Bâtiment à énergie positive
Bâtiment à énergie positive
BEPOS et développement durable

Fixés dans les objectifs du protocole de Kyoto sur les émissions de CO2 et programmés par le Grenelle de l'Environnement, les bâtiments à énergie positive devraient devenir obligatoires pour la construction de logements neufs à l'horizon 2020.

Cette évolution sera notamment traduite au travers de la réglementation thermique RT 2020, dans la continuité de la RT 2005 (certification HQE et BBC) et de la RT 2012 (certification HPE et THPE).

Par définition, on définit le BEPOS comme un bâtiment qui dans son fonctionnement a la capacité de produire plus d'énergie qu'il n'en consomme. Ce rapport est basé sur les consommations énergétiques (électricité, chaleur) constatées sur une période lissée d'une année.

S'appuyant sur des principes novateurs de construction et d'isolation, c'est par le biais de l'utilisation de matériaux spécifiques que les BEPOS sont capable de restituer de la chaleur ou produire de l'électricité (toitures, menuiseries extérieures, murs, façades..).


Malgré un coût de revient supérieur aux standards traditionnels de l'immobilier neuf, le respect d'une conception architecturale bio-climatique en amont du projet permet aujourd'hui de limiter ce surcoût à 5% en moyenne.

Cette conception se base principalement sur les principes suivants :

  • Une isolation thermique poussée (extérieure, intérieure et menuiseries..) et la suppression des ponts thermiques.
  • Etanchéité à l'air renforcée (compacité du bâtiment..) et dispositifs de renouvellement d'air performants (ventilation double flux..).
  • Optimisation de la protection solaire et captation des énergies solaires (panneaux photovoltaiques..).
  • Récupération et utilisation des eaux pluviales.
  • Utilisation de dispositifs permettant la production d'énergie (géothermie, pompes à chaleur..).

Le choix final des principes retenus par le maître d'ouvrage et proposés par les différents bureaux d'étude diffère généralement selon la taille, l'emplacement et la localisation géographique du projet.

Des enjeux économiques et environnementaux à l'échelle européenne

Dans une période où les énergies tendent à se rarifier et que la diminution des stocks de ressources naturelles provoque l'augmentation des prix, le développement durable devient une nécessité pour l'avenir. La généralisation des bâtiments à énergie positive prévue en 2020 s'inscrit dans cette démarche.

En France, le secteur résidentiel et tertiaire concentre aujourd'hui près de 46% de la consommation d'énergie produite au niveau nationale.

Consciente de cet enjeux, la Commission européenne a récemment soutenu le projet "Cooperate" afin de participer au développement de quartiers entiers composés de bâtiments à énergie positive.

Ce projet pilote en partenariat avec 7 grands pôles du BTP, de l'énergie et de la recherche (dont Bouygues) devrait durer 3 années et concernerait deux sites localisés en France et en Irlande.

Avec une subventions européenne de 3,5 millions d'euros, le projet "Cooperate" se base sur le développement de supports et d'une plateforme logicielle pouvant à l'échelle d'un quartier entier, gérer et piloter les réseaux de distribution d'énergie.

SG


Immobilier neuf | Immobilier ancien | Immobilier locatif | Finance | Fiscalité | Bâtiment | Divers